• CHAPITRE 840

    Ah ça, je m’en doute ! Mark ricana. Si tu crois que je n’ai pas compris pourquoi tu t’es comporté comme ça avec elle ! Un véritable salaud, voilà ce que tu as été ! Il pointa son doigt vers Derek. Tout ça parce que tu te sens coupable et que tu as peur qu’elle devine ce que tu as fait. La meilleure défense, c’est l’attaque, hein ? Tu lui as déjà fait le coup à Aspen, c’était pas assez ? Il a fallu que tu remettes ça.

    Derek releva enfin la tête et darda un regard noir sur son ami. Je te l’ai déjà dit, Mark, ne t’immisce pas dans ma vie privée ! Ça ne regarde que Meredith et moi.

    Ouais, ben, parlons-en justement, de Meredith ! Comment as-tu pu lui faire ça ? s’écria Mark, scandalisé. Elle est… Il secoua la tête, peinant à exprimer qu’il voulait dire, de peur d’être trop enthousiaste. Elle est géniale, cette fille ! Est-ce que tu te rends compte de la chance que tu as, nom de dieu ? dit-il en haussant soudain la voix et pensant à lui qui aurait donné n’importe quoi pour être à la place de son ami. Qu’est-ce qu’une nana levée dans un bar ou je ne sais où peut t’apporter de plus qu’elle ? C’est pour le cul ? l’interrogea-t-il, malgré tout incrédule. Son intuition lui disait que, dans un lit avec l’homme qu’elle aimait, Meredith devait être une vraie bombe, ardente et passionnée. T’as toujours dit que c’était super avec elle…

    Ça n’a rien à voir avec ça, daigna reconnaître Derek.

    Avec quoi alors ? s’emporta à nouveau Mark. Encore cette connerie de peur que tu traînes depuis plus de dix ans ? Merde, Derek. Pense un peu à autre chose ! Pense à Meredith ! Avec ce qu’elle vient de vivre en plus ! Tu t’imagines dans quel état elle va être si elle apprend que tu…

    Derek le coupa aussitôt, l’air hostile. Si tu fermes ta gueule, elle n’en saura jamais rien.

    Oh joli ! Super comme mentalité ! Mark leva le pouce de sa main droite en l'air. Alors, pour toi, tu peux faire ce que tu veux ? Du moment qu’elle n’en sait rien, tout t’est permis ?

    Derek eut un rire mauvais. Non, mais franchement, c’est l’hôpital qui se fout de la charité. Tu crois que tu peux vraiment me donner des leçons de morale ? Et pourtant, tout au fond de lui, il savait que Mark avait raison, sur tous les points.

    Ah non ! N’essaie pas de faire avec moi comme avec elle, mon vieux ! Ne retourne pas le problème. C’est toi qui es en tort, pas moi ! Mark se pencha légèrement au-dessus de la table. Je ne suis pas un saint et tu es le mieux placé pour le savoir mais ce que tu fais là, je ne le ferais pas. Et ça n’a rien à voir avec la morale, Derek. Il soutint le regard que ce dernier posa sur lui. Moi, tout ce que je vois, c’est que tu lui mens et que, pour te protéger, tu me demandes d’être ton complice. Et ça… ça, ça me répugne. Meredith est devenue mon amie. Je n’aime pas lui mentir. Tout à coup, il baissa la tête et parla plus bas. Et pourtant, je vais le faire, mais pas pour toi. Il secoua la tête. Oh non, ça, pas pour toi. Pour elle ! Parce que si elle apprend que tu la trompes, ça va l’anéantir.

    Puisque je te dis qu’elle n’en saura jamais rien ! tonna Derek. Je ne suis pas débile tout de même.

    Ça, je n’en suis plus aussi sûr ! persifla Mark. Et de toute façon, quelle garantie tu peux donner ? Aucune ! Quand elle a entendu Sharla parler de tes frasques ou quand elle a surpris la conversation des filles dans les toilettes, tu n’as rien pu empêcher, Derek. Rien du tout ! Et si une des filles que tu sautes…

    Ça n’arrivera pas ! assura Derek en secouant la tête. Si jamais… je ferai attention. Il se rendit compte qu’il se défendait mal et souffla. Je ne sais pas. Je dois faire le point. Au cas où, elle ne saura rien, répéta-t-il, ne trouvant plus rien d’autre à dire.

    Mark fut éberlué quand il comprit que Derek n’était pas certain de vouloir s’amender. Non pas qu’il ait vraiment cru que cette conversation le remettrait dans le droit chemin. Et s’il voulait être tout à fait honnête, l’idée d’en tirer parti l’avait effleuré une seconde. Si Meredith apprenait les frasques de son amant, il y avait fort à parier qu’elle le quitterait sur-le-champ. Evidemment, Mark serait celui vers lequel elle se tournerait pour trouver du réconfort et chacun savait que du statut de consolateur à celui de nouveau petit ami, il n’y avait qu’un pas. Mais avant d’en arriver là, il y avait l’horrible souffrance que Meredith éprouverait à coup sûr en apprenant la trahison de Derek. Et ça, Mark ne pouvait pas l’envisager. Il l’aimait trop pour souhaiter qu’elle souffre. Alors, quoi qu’il lui en coûte, il ferait tout pour la protéger. Il tenta une nouvelle fois de faire entendre raison à son ami. Mais espèce de connard ! Tu peux encore aller les chercher à l’autre du bout du pays, si c’est pour lui faire à chaque fois payer tes fautes comme tu l’as fait ce matin, ça change quoi ? Et tu crois que je vais rester là, à te regarder lui faire du mal, sans réagir ?

    Derek se leva vivement, manquant de faire tomber sa chaise. Tu me fais chier, Mark. Tu n’as pas à me dire ce que je dois faire. Reste en dehors de ça, ça vaudra mieux pour tout le monde. Quant à Meredith… c’est mon problème, pas le tien ! Il jeta un billet de cinquante dollars sur la table et partit en direction de la clinique.

    Il n’avait fait que quelques pas que Mark le rejoignait, le prenant par le bras pour l’obliger à lui faire face. Tu te souviens, un jour, je t’ai dit que si tu lui faisais du mal, je ne serais peut-être plus de ton côté ?

    Oui, je me souviens, répondit Derek d’une voix lasse.

    Eh bien, voilà ! Je suis passé de l’autre côté. Mark fit demi-tour et repartit vers le Sweet Dream.


  • Commentaires

    1
    Butterfly
    Lundi 7 Janvier à 21:56

    Wow wow wow ! je ne m'attendais pas du tout à ça ! Je me doutais que Mark n'apprécierait pas l'attitude de Derek mais pas qu'il prendrait aussi nettement le parti de Meredith en remettant leur amitié en question

    Mais il a raison, peut-être que ça va faire réfléchir Derek. Il est grand temps que quelqu'un lui remette du plomb dans la tête ! 

      • Nolcéline 97234
        Mercredi 9 Janvier à 11:07

        Hello, 

        À mon avis ça ne changera rien du tout malheureusement  parce que lorsque Derek a une idée en tête il peut être borné quand il le veut. Bonne matinée à tous. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :