• CHAPITRE 786

    A peine étaient-ils hors de portée de vue de leurs amis que Derek attrapa Meredith par les hanches pour la pousser contre un mur, se collant à elle pour prendre sa bouche. Elle détourna vivement la tête et, de ses deux mains posées à plat contre le torse de son amant, elle repoussa fermement ce dernier. Tu penses vraiment que tu peux réagir comme tu l'as fait ce matin, en me laissant tomber toute la journée sans même me donner une seule fois de tes nouvelles, et revenir en agissant comme si de rien n’était ? chuchota-t-elle pour ne pas être entendue par d'autres que lui. Il va me falloir plus qu'un baiser pour que je te pardonne ce que tu m'as fait aujourd'hui.

    Comme elle l'avait suivi sans protester, Derek ne s’attendait pas vraiment à ce qu’elle le repousse mais il ne s’offusqua pas qu'elle l'ait fait, que du contraire. Cela lui plaisait qu'elle veuille lui faire payer son attitude. Elle n'était pas comme la majorité des femmes qu'il avait connues, et qui s'aplatissaient devant lui comme des carpettes. Elle était fière et presque aussi orgueilleuse que lui, et il aimait ça. Il allait devoir l'amadouer, d’une certaine façon la reconquérir même, et la perspective de ce challenge l’excita. Il relâcha la pression de son corps sur celui de la jeune fille. Tu as raison. Il lui reprit la main pour l’entraîner vers l’escalier. Viens, il faut qu’on parle. Elle le suivit en traînant un peu des pieds pour ne pas lui donner la satisfaction de croire qu'elle avait envie de le suivre et d'être seule avec lui. Elle avait bien l'intention de lui résister. Dans tous les cas, elle n’allait pas se laisser embobiner aussi facilement qu’il le croyait. Ce n’était pas quelques vagues excuses et deux ou trois regards de braise qui allaient la faire tomber dans le panneau, se persuada-t-elle.

    Pendant ce temps-là, Callie faisait part de son désarroi à Mark. Elle veut un enfant de lui ! lui avait-elle appris, pleine d’amertume, sur le ton de la confidence, dès la disparition des amants terribles.

    Il cessa de gratouiller le cou de Murphy et la regarda avec un air interloqué. Hein ?

    Elle veut avoir un enfant, répéta-t-elle. Mark se contenta de hausser les épaules. Comme ce n'était pas du tout la réaction qu'elle espérait, elle en déduisit qu'il n'avait pas bien compris ce qu'elle lui avait dit et elle se montra plus précise. Meredith, elle veut que Derek lui fasse un enfant.

    Mark fronça les sourcils. C’est quoi cette connerie ? C’est lui qui t’a dit ça ?

    Callie fit la moue. Pas directement. Il m’a juste demandé si j’avais déjà pensé à avoir des mômes.

    Et c'est tout ? se moqua Mark, soulagé que Derek n'ait rien raconté de vraiment compromettant à Callie. C’est ça qui te permet de dire qu'ils vont faire un gosse ? Tu délires, ma pauvre !

    Callie feignit de ne pas avoir entendu cette dernière remarque. Non, lui, il n’en veut pas, c’est clair. Mais elle, elle est bien capable de lui en faire un dans le dos, accusa-t-elle, les lèvres pincées et les narines palpitant de fureur.

    Et c’est parce que tu crois ça que tu as été ignoble avec elle ? Oui, tu as été ignoble, asséna Mark en voyant l’indignation dans les yeux de son amie. Eh bien, si c’est pour ça, c’était stupide, parce qu'elle n'a absolument pas l'intention d’avoir un enfant maintenant. Ni avec Derek, ni avec personne d'autre.

    Alors pourquoi il m’a parlé d’envie d’enfant ? répliqua Callie que les arguments de Mark n'avait absolument pas convaincue. En me disant que ça devait être normal quand on était une femme. Mark haussa à nouveau les épaules. Il a été d’une humeur de chien toute la journée et je sais que c'est à cause de ça, insista Callie. Et tu as bien vu, tout à l'heure, comme ils se sont comportés l'un vis-à-vis de l'autre. Ils ne se sont pas dit bonjour, ils se sont à peine parlé et ils ne se sont même pas regardés. Il y a un malaise, c'est évident.

    Oui, mais ça n'a rien à voir avec un éventuel gosse que Meredith voudrait avoir, riposta Mark que l'entêtement de Callie commençait à agacer sérieusement.

    Elle avança ses lèvres en une moue dubitative. Je ne sais pas.

    Exactement ! Tu ne sais pas, tu ne sais rien, déclara Mark. Alors, tais-toi, ça vaut mieux.

    Callie le dévisagea avec un certain dédain. Parce que toi, tu sais quelque chose ?

    Ouais mais ne compte pas sur moi pour te raconter quoi que ce soit. Il lui désigna Murphy qui était en train de lécher sa chaussure. Souhaiter sa mort parce que tu es jalouse de Mer ? Il se leva et prit le chien dans ses bras pour le déposer dans son panier. Tu m’as habituée à mieux ! conclut-il froidement.

    Evidemment, c'est moi, la méchante, persifla Callie. Et Meredith, c'est la sainte. Quoi qu'elle fasse, tu lui donnes toujours raison.

    Comme toi quand il s'agit de Derek, lui fit remarquer Mark. L’idée que, à l'étage du dessous, son ami avait sans doute déjà retrouvé tous ses pouvoirs sur Meredith, le remplit d’amertume. Mais dis-toi bien que dans cette histoire, elle n’est absolument pas en tort. C’est lui qui s’est conduit comme un infâme salaud.

    Callie fut choquée. Jamais au grand jamais, Mark n’avait tenu des propos aussi durs sur son ami d’enfance. Mais tu te rends compte de ce que tu dis ? C’est ton meilleur ami, Mark, et tu l’insultes ? A cause de cette…

    Il lui coupa la parole. Non ! Tais-toi, ne dis rien ! tonna-t-il. Ne dis surtout pas du mal d’elle. Il pointa sur elle un regard douloureux. Quant à Derek… je peux me permettre de parler comme ça. Je suis aussi salaud que lui ! Ecœurée par ce qu’elle estimait être une trahison, Callie sortit de la pièce.


  • Commentaires

    1
    Nolcéline 97234
    Jeudi 4 Octobre à 20:44

    Bonsoir à tous merci pour le numéro 786 ,

    Meredith croit pouvoir résister à Derek ça va durer deux secondes et après elle va succomber. 

    Sinon Mark a bien remis Callie à sa place. Quant à celui-ci quand il dit que lui aussi il est salaud je ne pense pas qu' il parle uniquement du fait qu' il s' est toujours comporté comme son ami ,à mon avis il doit y avoir aussi le fait qu'il se sente coupable de ressentir des sentiments pour la petite amie de son meilleur ami et le fait qu'il cache tout ça à ce dernier.  Ce n'est pas vraiment honnête. Bonne soirée à tous.

    2
    Butterfly
    Vendredi 5 Octobre à 22:37

    Il me fait vraiment de la peine, Mark et je suis d'accord avec toi, Nolcéline, il se sent sûrement coupable d'aimer la copine de son meilleur ami et de trahir d'une certaine façon la confiance que Derek a en lui

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :