• CHAPITRE 764

    Au comble de l’énervement, Derek grimpa quatre à quatre les marches qui menaient au premier étage, essayant de comprendre comment une discussion tout à fait normale et logique, selon ses critères, avait pu tourner en querelle. Cette journée aurait dû être aussi merveilleuse que la veille, plus même, compte tenu de ce qui s'était passé avec Meredith et de leur intimité retrouvée, mais elle venait de se transformer en cauchemar. Désappointé, amer, il entra dans la cuisine et, après avoir préparé le café, se planta devant la fenêtre qui donnait sur la montagne, se plongeant dans la contemplation du site pour essayer d’oublier ses sombres pensées. En vain. Il se servait une deuxième tasse lorsque Mark fit son entrée, le regard éteint, le teint brouillé et les cheveux ébouriffés. Oh la nuit a été rude à ce que je vois ! commenta Derek, légèrement moqueur.

    Ne m’en parle pas, grommela Mark. C’est plus de mon âge, ces conneries. Il se servit une tasse de café et la porta à sa bouche. Mais l’odeur du breuvage lui souleva le cœur et il reposa la tasse avec un air dégoûté. Je vais plutôt boire de l’eau. Il se traîna péniblement jusqu’au frigidaire.

    Qu’est-ce que t’as foutu ? T’as fait tous les bars de la ville ? interrogea Derek, en espérant que le récit des déboires de son ami lui ferait oublier les siens.

    Ouais. J’en ai fait quelques-uns en tout cas. Evitant les tabourets de la cuisine qui lui paraissaient particulièrement hauts aujourd'hui, Mark s'installa à la table de la salle à manger. Ne me demande pas lesquels, je ne sais plus. Trop-plein de scotch.

    C’est tout ? Tu t’es seulement bourré la gueule ? s’étonna Derek.

    Mark ricana. Tu me connais, mec !

    Derek s’assit face à son ami. Et alors ? Raconte. Elle était comment ? 

    Mark leva la main en faisant une grimace. Ne me demande pas de te la décrire. J’ai oublié la tête qu’elle avait. Je me souviens seulement de son prénom. Ça m’a frappé parce que c’était un truc bizarre, d’origine russe d’après ce qu’elle m’a dit. Il tenta de se souvenir. Anna ? Alina ? Ou Alisa ? Oui, Alisa, c’est ça. Enfin, je crois.

    Derek eut un petit rire complice. Il savait trop bien ce que c’était. Pas grave ! Ce n’est pas ce qui m’intéresse. Qu’est-ce qu’elle vaut ?

    Une bouche, mon vieux ! Mark feignit l’extase. Terrible suceuse ! Dix sur dix. Pour le reste, une bosseuse. Ben, oui, c’est elle qui a tout fait, expliqua-t-il pour répondre à l’interrogation contenue dans les yeux de son ami. Au final, un bon coup, pas prise de tête. Que demander de plus ?

    Tu as bien de la chance ! s’exclama Derek en repensant à la discussion animée qu’il avait eue un peu avant avec Meredith et qui, elle, avait été sacrément prise de tête.

    Mark se méprit sur le sens de la remarque et en déduisit que son ami était toujours condamné à l’abstinence. Il ne put s’empêcher d’en éprouver une certaine satisfaction qu’il dissimula sous de la compassion. Je sais que c’est pas évident pour toi, mon vieux, mais bon… Faut la comprendre. Après ce qu’il lui est arrivé, c’est normal qu’elle ait des réticences à coucher de nouveau avec un homme, même si c’est toi. Laisse-lui encore un peu de temps.

    Non, non, ce n’est pas ça. Cette nuit… on s’est retrouvé, annonça sobrement Derek.

    C’était donc sur le bon coup qu’il avait réagi. Si Mark fut déçu d’entendre que son intuition de la veille était bonne, l’idée que les retrouvailles du couple n’avaient pas été concluantes le réjouit quelque peu. Bah ! Ce sera mieux la prochaine fois.

    Non, tu n’as pas compris. Sans que Derek en soit conscient, son regard se mit à briller. Cette nuit, c’était… Il soupira.

    Oh ! A ce point ? Cette fois, Mark ne pouvait plus se voiler la face. L’expression de Derek était suffisamment éloquente pour ne pas laisser de place au doute. Les retrouvailles avaient été grandioses.

    Derek leva vers lui un regard éperdu de détresse. Je ne savais pas que ça pouvait être comme ça. Stupéfait de l’aveu que venait de lui faire son camarade, Mark resta coi. Tu me connais, tu sais que je ne suis pas un sentimental, poursuivit Derek. Mais cette nuit avec elle, Mark… Ça me fait peur, avoua-t-il enfin.

    Peur ? Pourquoi ?

    Je ne me reconnais plus, murmura Derek avant de reprendre avec une voix plus perceptible. Je ne suis plus moi-même quand je suis avec elle, bafouilla-t-il. Cette nuit, j’ai tout oublié, même… Il n'en dit pas plus.

    Encore une fois, Mark ne comprit pas ce que Derek voulait lui dire. La belle affaire ! répliqua-t-il en haussant les épaules. Tu ne crois pas qu’il est temps que tu oublies toute cette vieille histoire ?

    Derek planta ses yeux dans ceux de son ami. Ce que j’ai surtout oublié, c’est la plus élémentaire des prudences. On a fait l’amour sans préservatif. Mark fut tellement sidéré qu’il ne réagit pas. Tu sais quand ça m’était déjà arrivé ? lui demanda Derek, un pli amer à la bouche. Jamais justement. Je n’ai jamais dérogé à la règle mais hier… Il fit un geste vague de la main.


  • Commentaires

    1
    Butterfly
    Vendredi 31 Août à 22:23

    Je pense que Mark ne va pas apprécier la réaction de son ami. Lui qui rêve d'être avec Meredith et voir que Derek fait le difficile, ça va pas le faire. Tout ça va partir en sucette, je le sens 

    2
    Samedi 1er Septembre à 07:22
    Je pense comme toi. Mark va prendre le partie de Meredith.
    3
    Spring
    Dimanche 2 Septembre à 09:42

    Après un moment si fort entre Meredith et Derek, c'est dommage qu'ils soient en train de s'éloigner. J'espère que Mark va les rapprocher plutôt que de les éloigner.

    4
    Nolcéline 97234
    Dimanche 2 Septembre à 13:36

    Bonsoir à tous, 

    Merci pour cette nouvelle suite je pense que son meilleur ami lui dira de réfléchir à tout ça, qu'il est temps qu'il s'y mette et qu'il dise à sa compagne ce qu'il ressent parce que ce ni agréable non seulement pour lui mais aussi pour elle. Elle a le droit de savoir et lui aussi d'être au clair avec ça .

    Sinon je crains que tout ça la tournure prise par leur relation, cette peur ressentie le pousse à s'éloigner de la jeune femme un temps et qui sait ce qu'il peut se produire pendant cette période? 

    Bon dimanche après-midi le premier de ce mois de septembre 2018.

    5
    Linda
    Dimanche 2 Septembre à 18:21

    J'ai peur que la peur de Derek le pousse à faire des conneries si vous voyez de quoi je parle ! frown

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :