• CHAPITRE 735

    Ah arrêtez, tous les deux ! ordonna Derek. Vous êtes pire que des gosses. Il recommença à énumérer les émissions de la soirée. Donc, à part "Le Bachelor", il y a différentes séries que je ne connais pas du tout, un vieux film avec John Wayne, un documentaire sur les pingouins… Il releva la tête. Bref, rien de bien intéressant.

    On aurait dû apporter un jeu de société, conclut Mark avec dépit, en s’avachissant dans son fauteuil.

    Ah mais… Derek se leva pour aller fouiller dans les tiroirs d’un meuble. C’est pas vraiment un jeu de société mais hier, en fouinant, j’ai vu… Il en ouvrit un quatrième et en sortit un jeu de cartes. Ça ! Mark se redressa.

    Ah super ! se réjouit Meredith. On va pouvoir faire une belote.

    Derek sourit. Moi je pensais plutôt à une partie de poker. Tu sais jouer ?

    Oh ! On m’a expliqué les règles une fois et j’ai joué une partie ou deux, mais je ne peux pas dire que ça avait été très concluant, répondit Meredith. Alors, je crains de ne pas être plus à la hauteur maintenant. Si les deux hommes avaient été un peu plus attentifs, et surtout moins sûrs d’eux, ils auraient remarqué l'éclat rieur qui brillait dans le regard de la jeune fille. Ils se seraient méfiés, ils l'auraient probablement questionnée et peut-être leur aurait-elle dit qu'en fait, son grand-père maternel était un ancien champion de poker, qu'il avait commencé très tôt à lui apprendre à jouer et que grâce à lui, elle était devenue, au fil des années, une assez bonne joueuse.

    Tu veux essayer quand même ?

    Elle acquiesça d'un signe de tête. Pourquoi pas ? On verra bien ce que ça donne. Ce n’est qu’un jeu après tout.

    Oui, et de toute façon, nous, on joue souvent et on est assez bon, se vanta Mark. Alors, on va tout bien t’expliquer.

    D'accord. En riant sous cape, Meredith observa Derek qui battait les cartes. Cette façon qu'ils avaient tous les deux de la considérer comme une petite fille qui ne connaissait rien de la vie et qui ne savait rien faire ! Eh bien, elle allait leur montrer ! Et donc, on va jouer pour de l'argent ?

    Derek se tourna vers Mark. Je ne sais pas ce que tu en penses mais, vu qu'elle ne sait pas vraiment jouer, je trouve qu'on devrait jouer pour du beurre. Sinon, on va la dépouiller.

    Oui, tu as raison, reconnut Mark. On n'a qu'à remplacer l'argent par autre chose, des allumettes ou des pâtes, peu importe.

    Meredith fit une petite moue. Oh ben non ! Qui joue au poker avec des pâtes ? Ça rajoute de la tension quand on joue pour de l'argent, je trouve.

    Mark lui adressa un sourire condescendant. On va te ratisser, ma pauvre !

    Pas grave ! assura-t-elle.

    Ah ouais, tu ne veux pas dépenser d’argent pour tes études mais tu es prête à en perdre en jouant aux cartes ? s'étonna Mark.

    C'est pas ça mais je trouve que si c'est pour jouer au poker, autant le faire dans les règles de l'art, invoqua Meredith. Ça ne veut pas dire qu'on doit miser des fortunes.

    Très bien, on va jouer pour de l'argent, décida Derek. Mais dans ce cas, il y aura des règles à respecter. Si tu gagnes la partie on te paiera tes gains. Le sourire de Mark indiqua qu'il ne croyait pas du tout à cette éventualité. En revanche, si tu perds, ça en restera là, poursuivit Derek. Meredith marqua son accord par un signe de tête. Derek se tourna vers son ami. Et toi, ça te convient ?

    Bien sûr ! répondit celui-ci avec un air moqueur. La satisfaction de lui avoir foutu une raclée me suffira amplement.

    Meredith ne réagit pas. Bon, on commence ?

    Et avec quoi on va miser ? demanda Mark. Moi, j’ai un peu de liquide mais pas des masses.

    Idem pour moi, déclara Derek. Alors, on va devoir tout de même utiliser des pâtes ou peu importe ce qu'on trouvera. Il se leva pour se rendre dans la cuisine où il se mit à fouiller les armoires. Il en revint avec deux paquets de pâtes. Voilà ! Un macaroni vaudra cent dollars, une farfalle cinq cents.

    Et si on pimentait un peu le jeu ? proposa Mark.

    Quoi ? L’argent n’est pas un piment suffisant pour toi ? ironisa Derek.

    Si mais bon… Que diriez-vous d’un strip-poker ? Soudain tout guilleret, Mark s’agita sur sa chaise.

    La jeune fille parut intéressée. Ah oui ! Bonne idée.

    Pas question ! tonna Derek, outré que son meilleur ami ait osé faire une telle proposition et encore plus que Meredith l’approuve.


  • Commentaires

    1
    Nolcéline 97234
    Jeudi 31 Mai à 20:38

    Bonsoir à tous, je sens qu' on va rire. 

    J' ai hâte de voir les têtes dépitées des garçons à la fin. 

    Bon jeudi soir à tous. 

    2
    Butterfly
    Vendredi 1er Juin à 20:12

    Ah moi aussi, j'ai envie, parce que je sens que quelqu'un va terminer tout nu après la partie et à mon avis ce ne sera pas Meredith smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :