• CHAPITRE 839

    Mark connaissait Derek par cœur, Il devinait que ce dernier se sentait fautif vis-à-vis de la jeune fille mais il ne pouvait accepter que son ami veuille se soulager en rejetant sa faute sur elle. Il l’avait déjà vu dans des situations où il s'était montré au moins aussi infâme et cela ne l’avait jamais dérangé. Souvent même, il s’en était amusé. Mais là, c’était Meredith qui était visée et ce n’était plus drôle du tout. Il regrettait de ne pas pouvoir dire tout ce qu'il pensait à son ami, parce qu'il était hors de question qu'il soit celui qui révèle son infortune à Meredith. Après ce que George lui avait fait subir, elle risquait de ne pas s’en relever. Il se leva et l'attrapa par le bras. Calme-toi, je t’en prie. Il se pencha sur elle pour que nul autre qu’elle ne l’entende. Si je pouvais, j’interviendrais mais si je le fais, il risque de se braquer encore plus et ça ne va pas te rendre service. Il la tira légèrement par le bras pour la faire rasseoir à leur table. Ne fais pas attention à lui, il est trop con aujourd’hui, ajouta-t-il en fusillant Derek du regard. Celui-ci ne réagit pas.

    Meredith reprit sa place à contrecœur. Je voudrais seulement qu’il comprenne que, même si je préférerais passer tout mon temps libre avec lui, je dois aussi étudier, souligna-t-elle en désignant Derek du menton. Parce que si je ne m’y mets pas très sérieusement, je n’aurai vraiment aucune chance de réussir le S.A.T. Derek souffla à nouveau en tournant ostensiblement la tête vers la rue.

    Mark tenta d’alléger l’ambiance. Ah pourtant, t’as intérêt à y arriver ! Pour une fois que je fais un cadeau !

    Meredith approuva d'un hochement de tête. Compte sur moi. Et en plus, je dois réussir pour prouver à Cristina que je ne suis pas la conne qu'elle pense que je suis. Tout à l'heure, elle s'est encore moquée de moi parce que je veux aller à l'unif alors que je n'ai même pas passé le permis de conduire. 

    Quel rapport ? aboya Derek.

    Meredith haussa les épaules. Aucun.

    Pourquoi tu ne l'as pas passé, le permis ? s'enquit Mark.

    La jeune fille rosit légèrement. Parce que je n'avais pas confiance en moi. Mon grand-père a voulu m'apprendre à conduire mais j'ai refusé, parce que je pensais que je n'en serais pas capable. Mais maintenant, je veux le faire. J'en ai marre que Cristina me prenne pour une idiote pour tout. Elle tourna vers Derek pour tenter une nouvelle approche. Tu voudrais bien m’apprendre à conduire ? demanda-t-elle timidement.

    La perspective de passer de longues heures avec elle dans l’habitacle étroit de son bolide épouvanta Derek. C'était au-dessus de ses forces pour le moment. Pour que tu bousilles ma bagnole ? s’écria-t-il, se rendant immédiatement compte à quel point il se montrait mesquin. Il se moquait totalement du sort de sa voiture, qu’il pensait d’ailleurs remplacer par un modèle plus récent, mais seulement voilà, il était trop en colère pour faire marche arrière. Il s'enferra donc. J’aimerais autant éviter.

    Choquée et blessée, Meredith se leva d'un bond. Très bien. Je ne vais pas te déranger plus longtemps. Appelle-moi quand tu seras de meilleure humeur.

    Mais non, ne pars pas. Une fois encore, Mark retint la jeune fille qui s'apprêtait à rentrer dans la boutique. Tu n'as encore rien mangé en plus. Il se tourna vers Derek. Mais dis quelque chose, toi, nom de dieu ! C’est quoi, ton problème, aujourd’hui ? lui demanda-t-il, tout en connaissant déjà la réponse. Derek ne dit rien, se contentant de hausser les épaules.

    Meredith se dégagea en secouant la tête. De toute façon, je n'ai pas faim. Et j'ai du travail qui m'attend. Elle embrassa Mark sur la joue. Ne perds pas espoir pour ta grand-mère, lui chuchota-t-elle. Et n'oublie pas que je suis là pour toi, si tu en as besoin. Elle le serra contre elle avant de tourner les talons.  

    Après l’avoir regardée disparaître dans la boutique, Mark se tourna d’un seul mouvement vers Derek. Ça va ? Tu es content de toi ? Comment tu as osé lui faire ça ? éructa-t-il, les dents serrées, prenant garde toutefois de ne pas parler trop fort.

    Oh c’est bon ! rétorqua Derek, en évitant toutefois de regarder son ami en face. Mark était la seule personne sur cette terre qui pouvait lire en lui à livre ouvert et qui était donc capable de deviner l'énorme connerie qu’il avait faite la veille. C’est jamais qu’une dispute. Pas la peine d’en faire tout un plat ! Et de toute façon, la Porsche n’est pas automatique. Ce serait trop compliqué pour elle.

    Non, non, c’est pas de ça dont je te parle, espère d’enfoiré ! Mark se pencha au-dessus de la table. Je te parle de ce que tu as fait hier soir.

    Je ne vois pas à quoi tu fais allusion, affirma Derek qui persistait à nier l’évidence, bien qu’il ait été découvert, il le savait.

    Ah ouais ? Vraiment ? Mark secoua la tête avec une expression de dégoût sur le visage. Ne me prends pas pour un con en prime. Il s'adossa au dossier de sa chaise, en dévisageant froidement son camarade. Alors, elle était comment ? C’était un bon coup ? Ça valait la peine que tu fasses tant de mal à Meredith ?

    Je ne veux pas en parler, murmura Derek, les yeux irrémédiablement fixés sur le muffin auquel il n’avait plus touché. Son estomac fut soudain au bord de la nausée.


  • Commentaires

    1
    Butterfly
    Samedi 22 Décembre 2018 à 19:46

    Ca ne m'étonne pas du tout que Mark ait deviné ce que Derek a fait. Ils se connaissent trop bien tous les 2 pour ne pas savoir ce que l'autre fait dans certaines situations. Maintenant reste à savoir si Meredith va etre aussi perspicace. Je pense que non parce qu'elle est trop dans sa bulle mais je pense quand même qu'elle va finir par apprendre l'infidélité de Derek et que ça va faire très mal. Là il est au bord de la nausée, mais le jour où il va être découvert, il risque de remettre ses tripes ! 

    2
    Nolcéline 97234
    Mardi 1er Janvier à 23:45

    Bonsoir à tous, je comprends mais c'est lui qui a cherché … Tout ça va mal se terminer frown. Bonne nuit à tous.

    3
    Butterfly
    Samedi 5 Janvier à 22:34

    Contente de te revoir Nolcéline. Je me sentais un peu seule sans toi smile

    J'espère que la fic va rapidement reprendre car j'ai hâte de savoir la suite 

      • Nolcéline 97234
        Mercredi 9 Janvier à 10:47

        Bonjour Butterfly merci à toi c'est gentil. Bon mercredi 9 janvier 2019 à tous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :