• CHAPITRE 755

    Meredith lui prit la main. C’est un conseil d’ami ? demanda-t-elle en insistant sur le dernier mot.

    Oui, ami, bien sûr. Pour toujours, promit Mark en enfermant la fine main de la jeune fille entre les siennes.

    Tant mieux. Parce que je crois que je ne pourrais plus me passer de toi, murmura Meredith en se blottissant contre lui.

    Cette déclaration troubla Mark. Meredith essayait-elle de lui faire comprendre quelque chose ? Se pouvait-il qu’elle aussi… Enivré par cet espoir fou et le contact du corps frêle de la jeune fille contre le sien, il décida de ne plus se poser de questions et de simplement profiter de cet instant de bonheur que la vie lui offrait. Il entoura Meredith d’un bras et de l’autre main, lui caressa les cheveux, dont il respira le parfum à pleins poumons. Au comble de la béatitude, il ferma les yeux.

    Callie était montée en chaussettes pour récupérer le magazine qu’elle avait laissé dans le salon, de sorte que le couple ne l'avait pas entendue arriver. Elle passa devant la cuisine et fit aussitôt marche arrière avec l'impression qu'elle avait vu quelque chose de bizarre. Elle écarquilla les yeux de stupeur en découvrant la scène. Elle savait que Mark était très sensible au charme de Meredith mais ce qu’elle voyait en ce moment était la preuve qu’on n’en était plus à ce stade-là et qu’en fait, il était en train de tomber amoureux de cette gamine qui, elle, ne jurait que par Derek. Callie recula et redescendit l’escalier aussi discrètement qu'elle l'avait monté, avec le sentiment d’avoir mis à jour une histoire nauséabonde. Elle connaissait trop bien Mark pour penser qu’il puisse envisager de trahir l’amitié de Derek. C’était sans conteste l’histoire la plus importante de sa vie. Mais elle connaissait aussi la puissance de l’amour et face à cela, il n’y avait pas grand-chose qui puisse résister. Elle pensa à ces deux hommes qu’elle chérissait tendrement, chacun à sa manière, et elle sut que, bientôt, très bientôt, leur existence allait être bouleversée. Malheureusement, elle n’y pouvait rien.

    Le bruit d’une porte qui claquait fit prendre conscience à Mark du danger qu’ils couraient. Si Derek les surprenait dans cette position, cela risquait de lui déplaire et il ne manquerait pas de demander des explications que Mark n'était pas certain de pouvoir donner sans se trahir. Il rouvrit les yeux et repoussa la jeune fille avec douceur, non sans avoir déposé un baiser sur son front, à la naissance de ses cheveux. Ton homme ne va pas tarder sûrement, dit-il pour meubler le silence.

    Meredith acquiesça d’un signe de tête. Oui, je suppose. Elle alla se servir un verre d’eau. Alors, quels sont tes projets pour ce soir ?

    Rien de précis, dit Mark en refermant sa trousse. Je n’y ai pas encore vraiment pensé. Tout ce que je sais, c’est que j’ai besoin de sortir, de voir du monde. D’autres têtes…

    Meredith le regarda avec un air légèrement interloqué. Qu’est-ce que ça veut dire, ça ? Que tu en as déjà marre de nous ?

    Non, non, c’est pas ça mais… Il haussa les épaules. Tu sais, moi, les soirées pépères au coin du feu, le cocooning, ça va un moment mais après… Ce n'était pas tout à fait vrai. En fait, il avait l'impression qu'il pourrait vraiment se faire à ce genre de choses, à les adorer même, mais avec elle, en tête à tête. Ce qu’il ne supportait plus, c’était de la voir dans les bras de Derek. Là, je frôle déjà l’overdose, assura-t-il avec amertume, en ayant toujours à l'esprit le couple idéal qu'elle formait avec son ami et qui lui faisait ressentir plus cruellement son sentiment d'exclusion. J’ai besoin de bouger. Alors, je pense que je vais aller boire un verre quelque part et puis, je terminerai certainement la nuit en discothèque.

    Meredith se sentit un peu blessée par l'aveu qu'il s'ennuyait en leur compagnie, mais elle ne le montra pas. Ah tu veux te trouver une copine ! en déduisit-elle.

    Mark fut agacé par le fait qu'elle ne manifeste absolument aucune jalousie à l'idée qu'il sorte avec d'autres femmes. On verra, dit-il sèchement. Ce soir, j’ai surtout envie de bruit. Et d’alcool. N’importe quoi qui l’étourdirait et lui ferait oublier la cause de ce tourment dont il n'avait pas l'habitude d'être l'objet.

    Le ton quelque peu acerbe qu'il avait employé interpela Meredith, lui faisant découvrir une autre facette de son ami. Mais elle ne s'en étonna pas outre mesure. Il y avait longtemps qu'elle avait compris que sous les dehors légers et rieurs, se cachait un homme complexe qui avait des blessures secrètes. Quoi que tu fasses, fais attention à toi, lui dit-elle simplement.

    Il releva la tête et vit qu’elle le regardait avec un air un peu inquiet. Ne t’en fais donc pas pour moi. Si tu savais tout ce que j’ai déjà fait dans ma vie ! Pour la rassurer, il se força à lui faire un clin d’œil joyeux. Si j’arrive à survivre à San Francisco, je ne devrais pas avoir trop de mal à survivre à Aspen, n'est-ce pas ?

    Je suppose.

    Et puis, je ne pars pas à la guerre, argumenta encore Mark. Je vais juste me saouler la gueule. Et si je trouve une nana pas trop laide, je la sauterai, conclut-il avec un léger esprit de provocation.

    Meredith prit un air désapprobateur. Au lieu de perdre ton temps avec ce genre de relations qui ne t'apportent rien de bon, tu ferais mieux de chercher une femme sérieuse pour…

    Mark l'interrompit. Tu es beaucoup trop jeune pour te comporter comme si tu étais ma mère, alors arrête de me donner des conseils sur ma vie amoureuse. Et je te l’ai déjà dit, ce n’est pas pour moi, tout ça.


  • Commentaires

    1
    Butterfly
    Mercredi 1er Août à 21:02

    Callie me fait peur ! Toujours au mauvais endroit au mauvais moment. J'ai peur qu'un jour elle fasse une gaffe ou qu'elle lâche carrément le morceau à Derek, pour le récupérer

      • Nolcéline 97234
        Mercredi 1er Août à 22:23

        Bonsoir à tous, Eh bien moi oui au début Callie me faisait peur aussi mais bizarrement maintenant elle me fait moins peur quant à ses réactions et à présent c'est Mark dont j'ai peur du comportement et des réactions au contraire.

        Bonne soirée à tous.

    2
    Vendredi 3 Août à 19:11
    Bon ça devient compliqué tout ça. Tout peut ressortir et les principaux intéressés risque de souffrir.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :