• CHAPITRE 739

    Meredith regarda ses cartes avant de poursuivre son enquête sur les débuts de la vie sexuelle de Mark. Donc, ta première fois a eu lieu chez ta grand-mère ? Elle vida son deuxième verre de vin avant de faire signe à Derek de le remplir.

    Mark hocha la tête. Non, là, c'était chez la fille. Ses parents étaient sortis. Et moi, je suis entré. Fier de son bon mot, il s’esclaffa.

    Derek sourit. Tu m'as habitué à mieux, mec.

    Tu es dur. Moi, je trouve que c'est du grand Sloan, dit Meredith en riant. Et toi, ta première fois ? lança-t-elle à son amant. Surpris par la question, il eut un petit mouvement de recul puis regarda son amie avec méfiance. Oh arrête, c’est juste une question. Tu ne vas pas mourir si tu y réponds, lui fit-elle remarquer avec un certain agacement. Mark l'a bien fait et il ne s'en porte pas plus mal. L'intéressé confirma en secouant sa tête de gauche à droite. Et moi, tout le monde sait quand ça s'est passé, insista la jeune fille. Alors, il n'y a pas de raison que tu sois le seul à ne pas en parler.

    En plus, moi, je suis déjà en courant, souligna Mark.

    Bien que réticent à répondre, parce qu'il craignait que ça n'incite à Meredith à poser d'autres questions plus intrusives et que cela ne l'entraine sur le terrain dangereux de son histoire familiale, Derek s'exécuta. Mes souvenirs ne sont pas aussi précis que ceux de Mark mais j'avais seize ans aussi. La fille s'appelait Maureen, elle avait vingt ans et ça s'est passé sur la banquette arrière de sa voiture. Je ne savais pas du tout comment m'y prendre, c'est elle qui a tout fait. Ça n'a pas duré cinq minutes, un vrai désastre, avoua-t-il.

    Heureusement pour moi, tu t'es bien amélioré depuis, lui dit Meredith. Il n’avait aucun doute à ce sujet mais qu’elle fasse un tel compliment devant Mark le ravit. Il lui adressa un grand sourire. Et comment tu faisais avec tes copines ? reprit-elle. Toi aussi, tu avais une grand-mère bienveillante ?

    Non mais ne t'inquiète pas pour moi, je me suis bien débrouillé, dit Derek, l'air rieur. Et puis de temps en temps, Mark m’invitait chez Momsy et là… Le souvenir de leurs fredaines d’adolescents fit sourire les deux hommes.

    Ah c’était le bon temps ! déclara Mark avec une pointe de regret dans la voix. On était à l'abri, elle nous laissait de l'intimité et on savait qu'elle ne nous jugeait pas alors, on se sentait à l'aise et on pouvait se laisser aller. Tu te souviens de Wendy ? demanda-t-il à Derek. La fille de l’avocat de mon père. Derek acquiesça énergiquement. Putain ! Chaude comme de la braise, se remémora Mark avec une nostalgie évidente. Et sa cousine ! Cindy, je crois. Un vrai canon, cette fille. J'en ai fait avec elles.

    Avec les deux en même temps ? s'enquit Meredith, curieuse. Le vin commençait à faire son effet et elle se sentait d'humeur coquine.

    Joue au lieu de poser tant de questions, ordonna Mark.

    Je prends ça pour un oui, conclut Meredith. Et ça ne dérangeait pas ta grand-mère que tu fasses des plans à trois sous son toit ?

    L'expression de Mark indiqua qu'il était choqué. Hé ! Pour qui tu me prends ? J’ai jamais fait ça chez elle ! Il y a un minimum de respect tout de même !

    Brave petit ! persifla Meredith. Puisqu'on parle des trucs à trois, j'ai une question à vous poser, les garçons. Y a un truc qui m'intrigue et comme vous êtes des pros en la matière… Alors, voilà ! Une fille avec deux mecs, je sais comment ça se passe. Mark m'a expliqué comment vous aviez fait avec Laurel, alors je vois.

    Derek posa sur son ami un regard où se reflétait une perplexité mêlée de désapprobation. Ben quoi, grommela Mark. Elle m'a demandé, j'ai répondu. C'était mieux que de la laisser s'imaginer n'importe quoi.

    Meredith lui donna raison. C'est vrai. Parce que moi, je m'étais mis autre chose en tête. Je pensais que vous étiez passés par la petite porte de derrière.

    Tiens, tu sais ce que c'est maintenant ? répliqua Derek, l'air sévère. Pourtant, quand on était au Martuni's, tu as fait celle qui ne comprenait pas.

    Mais c'était le cas, certifia la jeune fille. Mais quand j'ai vu vos réactions, j'ai compris que c’était une image et vu la profession de Linda, ça n'a pas été trop compliqué de deviner ce que ça représentait. Elle but le vin qui restait dans son verre et prit directement la bouteille pour remplir à nouveau ce dernier. Mais revenons-en à nos moutons. Une fille, deux mecs, je vois. Mais un mec, deux filles ? Il y a forcément un moment où une des filles est inoccupée. Elle fait quoi alors ? Elle attend son tour en regardant les deux autres ? Elle téléphone à une copine ? On fait quoi dans ces cas-là ?

    Derek se tourna vers Mark qui hocha immédiatement la tête. Non, non, non, ne compte pas sur moi sur ce coup-là. C’est ta nana ! Tu te démerdes ! Il voulait bien discuter de sexe avec Meredith, mais en tête-à-tête. La présence de Derek changeait tout et il n'avait aucune envie de s'aventurer sur ce chemin-là devant lui.

    D'ordinaire, Derek n'avait aucun problème à parler de sexe mais là, le terrain pouvait se révéler miné. Pfft Meredith… Sérieusement ! Qu'est-ce que tu as besoin de savoir ça en plus ?

    C'est juste pour ne pas mourir idiote, prétendit-elle. Mais si tu ne veux pas me répondre, pas de souci, je demanderai à Brian. Lui, il voudra bien m'expliquer, j'en suis sûre. Peut-être même qu'on pourrait faire des travaux pratiques avec Callie, histoire que je comprenne bien.

    Même s'il savait pertinemment au fond de lui qu'elle n'oserait jamais poser ce genre de question à quelqu'un qu'elle connaissait à peine, fût-ce un garçon sympathique de son âge, et encore moins participer à un plan à trois, Derek ne put s'empêcher d'être agacé par le fait qu'elle cite Brian comme référence potentielle. C'est ce qui le décida à satisfaire à sa demande, non sans soupirer fortement. Ça dépend. Il y en a qui caressent le mec, d'autres qui s'occupent de la fille. Ça dépend, répéta-t-il, gêné.


  • Commentaires

    1
    Nolcéline 97234
    Jeudi 21 Juin à 19:57

    Bonsoir à tous, ah la jalousie fait faire des choses. Comme d' habitude Meredith sait s' y prendre. Bonne soirée à tous. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :