• CHAPITRE 707

    Oui j'ai dit ça seulement à cause de Mark, expliqua Meredith. Je n’voulais pas qu’il s’imagine des trucs.

    Tu sais, ce n’est pas parce qu’on va dans la chambre qu’il va forcément s’y passer quelque chose. Il lui tendit la coupe. Et même ! Je ne crois pas que ça choquerait Mark de savoir qu’on a fait l’amour, souligna Derek sur le ton de la plaisanterie.

    Meredith leva légèrement les yeux au ciel. Il n’est pas question de ça. J’ai juste pas envie qu’il sache ce qu’on fait quand on le fait.

    Encore faudrait-il faire quelque chose, susurra Derek, le regard charmeur. Il saisit la jeune fille à la taille pour l’asseoir sur la plaque en marbre du bloc central de la cuisine. Dis-moi, cette petite conversation… Il noua ses mains dans le creux des reins de son amie. Est-ce que ça voudrait dire que je peux espérer ? Un peu ? Je ne veux pas te mettre la pression, s’empressa-t-il d’ajouter. Si tu ne te sens pas prête, je comprendrais tout à fait.

    Meredith le prit par le cou et appuya sa tête contre la sienne en soupirant. Je ne sais pas si je suis prête. J'en ai envie. Vraiment. Tu vois, il y a ce que je ressens dans mon cœur mais il y a aussi ce que j'ai dans la tête et si jamais ce n’est pas la même chose… Je ne peux pas prévoir comment je vais réagir, avoua-t-elle d’une petite voix.

    Eh bien, on verra à ce moment-là. Ça ne sert à rien de se stresser avant, jugea Derek. Et quoiqu’il en soit, tu ne dois pas avoir peur, bébé. C’est vrai que j’ai envie de toi et que parfois, c’est dur pour moi de ne pas pouvoir te faire l’amour mais ce n’est pas le plus important. Le plus important, c’est toi. Il passa le revers de sa main sur la joue de Meredith. Que tu te sentes bien, que tu reprennes confiance en toi, que tu t’amuses, voilà tout ce qui compte. Et je te l’ai déjà dit, si je dois attendre, ce n’est pas grave.

    Et si à force d’attendre, tu finis par te lasser ?

    Ça n’arrivera pas, lui promit-il. Il faudrait beaucoup plus que ça pour que je me lasse de toi.

    Le sourire de Meredith illumina son visage. Et si on allait dans notre chambre, proposa-t-elle.

    Derek lui montra le verre qu’elle avait reposé sur la tablette. Finis ta coupe de champagne d’abord.

    Elle arrondit les lèvres, comme si elle était un peu scandalisée. Est-ce que par hasard tu chercherais à me saouler ?

    Derek lui sourit. Pas du tout. Je veux simplement te faire comprendre qu’il n’y a aucune urgence pour moi. On passe une bonne petite soirée, on est bien. Du moins, j’en ai l’impression.

    Ce n’est pas qu’une impression, on est bien, confirma Meredith avant de boire une gorgée de champagne.

    Alors… Derek la souleva et l’emporta dans ses bras jusqu’au salon, où il la posa sur le canapé. On a bien le temps de discuter un peu. Il s’assit à côté d’elle et lui prit les jambes pour les mettre sur ses genoux. Alors, quelles sont tes impressions sur cette première journée ?

    C’était génial ! s’exclama-t-elle. Tout est comme je l’avais imaginé. C’était même mieux. La ville est magnifique, la maison, je n’en parle même pas. Même l’aéroport ce matin, j’ai adoré. Derek se mit à rire. Et ce soir, la rencontre avec Donnie, ça a été la cerise sur le gâteau, conclut Meredith avec un air malicieux.

    Derek fit une moue boudeuse. Pourquoi ? Ça t'a émoustillée de le voir en slip ?

    Meredith éclata de rire. Ah ça terriblement ! Il était trop sexy.

    Eh bien, je sais ce qu'il me reste à faire, déclara Derek en souriant. Je vais me promener en slip et me gratter les testicules, comme ça, tu me trouveras sexy aussi.

    Mais je te trouve déjà sexy, assura la jeune fille avec une voix câline. Pour moi, tu es l'homme le plus sexy du monde.

    Rien que ça ! Derek se mit à genoux sur le canapé avant de se mettre au-dessus d'elle. Je te plais alors ?

    Comme si tu ne le savais pas ! Elle l'attira contre elle et ils s'embrassèrent tendrement. Très vite, les mains de Derek se lancèrent dans l'exploration du corps de la jeune fille, caressant son visage et ses bras avant de s'aventurer sur ses cuisses et finalement atterrir sur ses seins. Meredith repoussa délicatement son amant. Non, pas ici. Si jamais Donnie revient…

    Ah il ne va pas continuer à m'emmerder celui-là, s'écria Derek en se redressant.

    Ça pourrait être Callie ou Mark aussi, lui fit remarquer Meredith.

    Derek soupira. Pour nos prochaines vacances, si je te propose encore de partir avec eux, rappelle-moi Aspen.

    Ravie qu'il envisage déjà de prochaines vacances, ce qui prouvait qu'il voyait leur couple comme une relation sur le long terme, Meredith se leva rapidement et lui tendit la main. Viens. Le sourire qu’il lui fit était rayonnant. Il lui prit la main et c’est tendrement enlacés qu’ils gagnèrent leur chambre.


  • Commentaires

    1
    Nolcéline 97234
    Jeudi 29 Mars à 15:59

    Bonsoir à tous,

    La chambre où les choses vont se poursuivre ou pas? sarcastic Espérons-le en tout cas winktongue.

    Non seulement Derek est séduisant, sexy tongue mais il est aussi patient, compréhensif et attentionné oops. Elle en a de la chance Meredith yes. Bien sûr il a ses défauts comme tout le monde mais il a de nombreuses qualités biggrin et cette relation les met bien en lumière smile.

     

    Je cite:

    "(...) Alors, quelles sont tes impressions sur cette première journée ? ". Il ne s'est écoulé  qu'une seule journée et pourtant on a l'impression que plusieurs jours sont passés depuis leur arrivée tellement il s'est passé des choses .

    Si les jours suivants sont du même acabit ça promet lol . Bon jeudi Saint à tous.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :