• CHAPITRE 704

    Ben quoi, j'ai rien dit de mal, marmonna Donnie. C'est vrai qu'elle en veut. C'est même elle qui m'a dragué. Elle m'a dit qu'elle…

    Derek lui coupa la parole. Vous feriez mieux de vous en aller. Maintenant !

    Ou c'est moi qui vous fous à la porte, ajouta Mark sur un ton menaçant. Inquiète, Meredith se leva, prête à s'interposer entre les hommes si jamais le ton montait encore.  

    Si vous croyez me faire peur ! répliqua Donnie sans se rendre compte que sa quasi nudité, qui mettait en évidence sa frêle stature, annihilait complètement l'attitude agressive qu'il avait adoptée. Vous feriez mieux de leur demander ce qu'ils avaient l'intention de faire, lança-t-il à Derek en lui désignant ses amis. Il se tourna ensuite vers ces derniers. Il est revenu trop vite. Dommage ! Il sortit sans demander son reste et descendit l’escalier quatre à quatre.

    Meredith regarda Mark avec un air perplexe. Ce qu'on avait l'intention de faire ? Ça veut dire quoi ?

    Tu n’as pas compris ? dit Mark dont le dégoût était inscrit sur son visage. Ce salaud pense qu’on comptait sur l’absence de Derek pour s’envoyer en l’air, vite fait, sur le canapé.

    Mais c'est faux ! s'exclama Meredith, choquée qu'on puisse penser une telle chose d'elle. Elle se tourna aussitôt vers Derek. Je ne sais pas pourquoi il a dit ça. On n'a rien fait de mal.

    Derek vint vers elle en souriant. Tu n’as pas besoin de te justifier, bébé. Je sais qui tu es et je connais Mark depuis l’enfance. Je sais très bien que vous ne me feriez jamais ça. Il prit la jeune fille dans ses bras et la serra contre lui. Surtout lorsque je suis de l’autre côté de la porte, plaisanta-t-il.

    Il pense qu’on est tous des butors comme lui, marmonna Mark. Moi, quand je fais l’amour, je prends mon temps. Il me faut plus que quelques minutes.

    Derek regarda son ami avec un air moqueur. Ce qui veut dire que si tu avais eu plus de temps devant toi…

    T’es con ! bougonna Mark. Le problème n’était pas tant le temps, mais plutôt le fait que la fille n’était pas partante et que, de toute façon, selon son code d’honneur, il s’interdisait d’y toucher. Il ne s'autorisait que les fantasmes, partant du principe que ce que les autres ignoraient ne leur faisait pas de mal. Cet enfoiré m’a énervé, poursuivit-il. Je vais me boire un whisky. Tu en veux un ? proposa-t-il à Derek. Celui-ci accepta en opinant de la tête. Et toi ? Une coupe ? proposa Mark à Meredith.

    Je veux bien, oui. Profitant de ce qu'il partait dans la cuisine, elle tendit ses lèvres à Derek, quémandant un baiser qu'il lui donna bien volontiers.

    Tu m’excuseras, cria Mark depuis la cuisine, mais je jette le reste de jambalaya à la poubelle.

    Oui, tu fais bien, le rassura Meredith.

    Pourquoi ? Qu'est-ce qui s'est passé ? demanda Derek, en s’installant dans un fauteuil avant de la faire asseoir sur ses genoux.

    Mark revint en portant un plateau sur lequel il avait mis leurs verres. L’autre s’est gratté les couilles avant de mettre la main dans le plat et de bouffer avec ses doigts, alors je n’avais pas vraiment le choix.

    Son ami traduisit son écœurement par une grimace. Je ne comprends pas ce que Cal peut lui trouver. Il prit le verre que son ami lui tendait.

    Mark donna la coupe de champagne à Meredith, avant de s’asseoir en face du couple. Ben, tu sais comment elle est. Quand l’envie de baiser est là…

    Meredith fit une petite moue pour marquer sa désapprobation. Je te trouve un peu injuste, là. C'est vrai qu'elle a été rapide pour coucher avec lui mais à mon avis, c'est parce qu'elle n'a pas réalisé le genre de type que c'était. 

    Il ne m’a pourtant fallu que quelques minutes pour cerner le personnage, objecta Derek.

    Le problème avec Cal, c’est qu’elle coucherait avec le diable, aussi laid et débile soit-il, pourvu qu’il fasse un peu attention à elle, ajouta Mark, l'air résigné.

    Je comprends mieux pourquoi elle couche avec toi, s’exclama Meredith, malicieuse.

    Toi, tu ne rates jamais une occasion de t’en prendre à moi, ronchonna Mark tandis que Derek éclatait de rire.

    Jamais ! confirma Meredith avec un grand sourire. Pour en revenir à Callie, reprit-elle sérieusement, je ne pense pas que ce soit vraiment une question de sexe. Je crois plutôt qu'elle en a assez d'être seule.

    Je veux bien mais c'est pas une raison pour faire n'importe quoi avec n'importe qui, maugréa Mark.

    Parce que toi, ça ne t'est jamais arrivé sans doute ? persifla Meredith.


  • Commentaires

    1
    Nolcéline 97234
    Jeudi 22 Mars à 21:02

    Bonsoir à tous,

    Bien dit Meredith!! 

    Entendons- nous bien je  ne cautionne pas son comportement depuis leur arrivée mais c' est  ce que je disais lundi dernier elle est déçue, elle est mal elle a perdu son statut elle a moins d' attention de la part de ses amis plus particulièrement du neurochirurgien pour qui elle en pince et qui a une petite amie. 

    Alors oui il est vrai qu' elle sait depuis un moment à quoi s' en tenir mais c' est une chose de savoir ce qu' il en est mais c' en est une autre d' accepter la réalité et de voir que tous les privilèges qu' elle avait sont pour une autre maintenant  et ce même si Derek n' a jamais eu de sentiments pour elle . Il n' en demeure pas moins que ce n' est pas évident.

    De ce fait elle essaie de combler sa douleur en prenant un gars comme Donnie .

    En revanche ce que j' ai du mal à comprendre c' est pourquoi avoir dit oui quant au fait de partir en vacances avec la bande en sachant pertinemment que ce serait difficile à supporter pour elle ?

    Elle sait inventer des excuses  quand il le faut pourquoi là elle n' a pas fait   de même pour ne pas venir avec eux? Alors vaut mieux souffrir que de ne pas les voir ( je parle des garçons ) du tout? Franchement ce n' est qu'une semaine elle peut se passer d' eux pendant une semaine elle ne va pas  en mourir. 

    Avec le départ précipité de Donnie elle ne sera pas contente dans un premier temps mais quand ils vont lui expliquer qu' ils ont pris sa défense face à cet homme mal élevé ( elle a besoin de sentir qu' elle compte encore pour les deux médecins et plus particulièrement pour le spécialiste en neurochirurgie)  espérons qu' elle change d' attitude et qu' elle se mette à faire des efforts et soit de meilleure composition  à partir de maintenant et ce pour tout le reste de la semaine. 

    Merci pour la suite et bon mercredi soir à tous. 

      • Nolcéline 97234
        Jeudi 22 Mars à 21:20

        Bon * jeudi soir pardon et pas mercredi lol.

    2
    Butterfly
    Dimanche 25 Mars à 18:05

    Peut-être que Callie n'avait pas réalisé avant à quel point Meredith avait de l'importance pour les garçons. Elle savait que Derek sortait avec elle et que Mark l'aimait bien mais elle n'avait peut-être pas compris qu'ils étaient aussi investis dans cette relation et là, elle le voit, et c'est un choc et c'est pour ça qu'elle fait n'importe quoi 

      • Nolcéline 97234
        Dimanche 25 Mars à 22:39

        Bonsoir à tous,  c' est tout à fait ça je suis entièrement d'accord avec toi.

        Même si elle n' avait pas realisé l' importance de certaines choses si on en est là c' est aussi sa faute car les garçons sont allés vers elle en lui demandant d' y mette du sien et elle  malgré ça elle n' est pas allée en ce sens préférant s' isoler et être désagréable .  

        Encore une fois on en revient toujours à la même conclusion à savoir  que pour que ça se passe au mieux il faut que tout le monde  s' investisse d' une manière ou d'une autre.  Bon dimanche des Rameaux  à tous. 

      • Nolcéline 97234
        Mardi 27 Mars à 22:47

        * mettre 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :